ACCUEIL
HISTOIRE
PATRIMOINE
ART & TRADITIONS
PHOTOS
SAVANTS
POETES
MUSIQUE
LIVRES
PRESSES
PERSONNALITES
ENVIRONS
LIENS
FORUMS
LIVRE D'OR
Contraintes et atouts de la cité de Tlemcen                                                                                                  
Tout d'abord, Tlemcen étaient coincé entre les Mérinides et les Hafsides, et son territoire était moins étendu. En effet, les rois de Tlemcen se dépensaient à résister à l'invasion de l'armée de ces deux royaumes et de ce fait, ne pouvait pas s'étendre, ajouté à cela, les rois de Tlemcen devaient faire face aux rébellions des tribus de son territoires, notamment les hilaliens. On dit que Tlemcen était l'une des villes la mieux protégée de son époque. De plus, le royaume de Tlemcen était moins riche que le royaume Hafside et moins fort militairement que le Royaume des Mérinides. Ajouté à cela, la prestigieuse cité n'avait pas de flotte. Tous ces éléments tendent à prouver la bravoure des Tlemceniens et leur fierté de conserver leur royaume. Cela était une force qui a permit aux Zianides de perdurer. De plus, Tlemcen était la cité la mieux policé et qui attirait les savants et les artistes de toute part. Cette ville était aussi un centre d'études musulmanes. L'on comptait 5 medrassas renommées. Tlemcen était la ville des grands hommes, mystiques, pécuniers, lettrés... Tous ces gens cohabitaient dans cette vieille cité. Les Tlemceniens vénéraient Sidi Wahhab qui fut le compagnon du prophète (SAWS) et qui, venu à la suite de 'Oqba avait été enterré dans la ville. Sidi Daoudi, le grand saint du X° siècle n'était pas en reste, sans parler de Sidi Boumedienne. Son tombeau attira de tout temps les pèlerins de tout le Maghreb.
 


Contact - Tous droits de production réservés